Une monnaie locale pour relancer l’économie locale en Autriche

On racconte de la théorie de Gesell sur l'oxidation presque toujours en se référant à l'expérience historique de réussite qui eut lieu pendant la Grande Dépression à Wörgl, Autriche. Cette fois-ci j'aimerais vous montrer comment ce système monétaire fonctionna si efficacement pour aider la récupération économique de cette collectivité au Tyrol.

Cette petite ville, comme partout à cette époque-là, souffrait de la récession: 350 personnes étaient au chômage dans une petite ville avec la population de seulement 4 216 et l'assurance du chômage était déjà expirée pour plus de 200 d'eux au printemps 1932. Le revenu d'impôt de la mairie diminua et l'hôtel de ville aussi était au bord de la faillite. Alors le maire Michael Unterguggenberger décida d'émettre des "certificats de travail" en juillet 1932 en tant qu'une monnaie locale pour se débarrasser de cette situation critique.

On imprima des billets de 1, 5 et 10 schillings et l'hôtel de ville les paya aux ouvriers de bâtiment comme salaire. Le billet expirait chaque mois et il fallait coller un timbre d'un centième de sa valeur nominale pour le revalider. C'est-à-dire, votre « certificat de travail » de €10 n'est valide que jusqu’au 31 mai si vous le recevez aujourd'hui(09 mai) et vous aurez besoin d'acheter un timbre de €0,10 et le coller sur ce billet si vous ne parvenez pas à le dépenser avant de la fin de ce mois. Donc les porteurs de cette monnaie locale étaient conseillés de circuler ces billets plutôt que les amasser, en revigorant les activités économiques à Wörgl. La masse monétaire de seulement 5 490 Schillings en moyenne créa des transactions qui vallent plus de 2,5 millions de Schillings pendant seulement un peu plus qu'une année, en permettant à la mairie de dépenser plus de 100 000 Schillings pour ses travaux publics et en réduisant le chômage par 1/4. Il y avait même des personnes qui offraient de payer l'impôt en l'avance (feriez-vous ainsi si vous étiez assez riche?) parce qu'ils étaient si abondants.

Cependant, cette prospérité grâce à la monnaie parallèle effraya l'autorité centrale à Vienne et il fallait que Wörgl arrête la circulation de cette monnaie merveilleuse en septembre 1933: mais il avait de diverses médias qui faisaient le reportage sur ce succès qui prouva l'efficacité de la théorie de Gesell. Actuellement l'Institut Unterguggenberger travaille pour rassembler des matières en relation et pour encourager le "I-motion," l'initiative locale contemporaine, en recevant beaucoup de visites de ceux qui travaillent pour les expérimentations allemandes de "Regio"(monnaies régionales, à se présenter la prochaine fois).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :