L’oxidation, alias intérêt négatif, c’est quoi ?

mai 4, 2006

Il est maintenant bien éclairé que le système monétaire d'aujourd'hui, basé sur le taux positif d'intérêt, est un grand obstacle contre notre style de vie durable aussi bien que nos activités économiques. Silvio Gesell (1862-1930), commerçant allemand-argentin et économiste, est un personnage remarquable qui suggéra comment réformer ce paradigme dans son chef-d'oeuvre « L'Ordre Économique Naturel ». (en allemand, anglais et espagnol)

Il commence sa discussion par le fait que l'argent jouit d'une position privilégiée en comparaison d'autres marchandises. Les biens en général sont dépréciés avec le passage du temps et vous ne pouvez pas vendre le journal d'hier ou des pommes de l’année dernière lorsque vous pouvez amasser votre argent aussi long que vous voulez sans souffrir aucune perte (en cas d'aucune inflation: notez que l'Allemagne adoptait l'étalon d'or quand il écrivit ce livre), ce qui permet aux porteurs de notes à charger les intérêts composés quand ils les prêtent à quelqu'un qui en ait besoin. Plus d'argent vous avez, plus de profit vous pouvez gagner par ce financement, en permettant aux super-riches à vivre seulement de tel revenu lorsque la plupart des pauvres sont demandés de leur contribuer.

Mais quelle était l'idée de Gesell?: « Abolir le privilège d'argent ». On préfère l'argent aux marchandises quand on épargne quelque valeur économique parce que l'argent reste inchangé, donc il arriva à concevoir d'imposer régulièrement un certain montant de "frais d'oxidation" aux porteurs de notes de papier pour les empêcher de les amasser (par exemple, mettre le timbre d'un-centième de la valeur nominale chaque mois: à être décrit plus la prochaine fois).

Cela créera un changement fondamental au système financier car c'est assez utile pour les emprunteurs: les prêteurs voient plutôt leur acte comme un moyen de se débarrasser de souffrir de la perte monétaire imposée par le frais d'oxidation qu'augmenter leur fortune et les emprunts avec l'intérêt négatif seront possibles quand le frais d'oxidation est assez haut: Dans le cas où le frais est un 1% par mois = environ 11,4% par année, il est meilleur de prêter US$1 000 pour recevoir seulement US$950 dans 12 mois que l'amasser chez soi et perdre plus qu'US$100. Le taux d'intérêt négatif donnera plus de chances à ces entreprises qui n'ont pas été financées jusqu'à présent à cause de leur basse rentabilité, plus de gens auront l'accès aux crédits = plus de liberté de diriger les activités économiques qu'ils veulent gérer et par conséquent il y aura plus de démocrqtie dans notre vie économique.

Bien que Gesell mourut en 1930 sans témoigner aucune exprérimentation à laquel sa théorie soit apliquée, l'histoire subséquente prouve qu'il avait raison. La prochaine fois je traiterai d'un succès historique.