La Banque WIR: une initiative suisse pour aider aux PMEs

juin 3, 2006

Il y a quelques personnes qui mécomprennent que la monnaie locale et d'autres initiatives ne sont pas pour le secteur commercial: la banque WIR en Suisse, fondée en 1934, parvient à aider aux PMEs en leur offrant des emprunts à bon marché en sa propre monnaie complémentaire qui s'appelle WIR(« nous » en allemand).

Cette banque a été établie lors de l'époque quand la Suisse continuait encore de souffrir des impacts de la Grande Dépression. Il y avait quelques personnes qui connaissaient déjà l'idée de Gesell sur le "Freigeld"(argent libre: pour en savoir plus) et elles se sont rassemblées pour créer un cercle de compensation qui se transformerait en une banque coopérative. On payait en WIR au lieu du franc suisse(CHF) en tant que leur moyen d'échange car la circulation de l'argent traditionnel ne suffisait pas. Même si la banque WIR arrêta de suivre l'idée originelle gésellienne d'oxidation en 1948, elle sert encore aujourd'hui aux transactions parmi des PMEs suisses.

En général cette coopérative n'accepte que de PMEs. Les membres utilisent WIR(équivalent à CHF) en parallèle avec CHF en faisant des transactions avec d'autres membres de WIR(par exemple, WIR 30 + CHF 70). Ils jouissent aussi des emprunts en WIR avec le taux d'intérêt plus bas que celui en CHF car la banque WIR peut créer WIR par elle-même lorsqu'il lui faut emprunter CHF de la banque centrale avec le fardeau du taux officiel, et elle peut offrir, par exemple, un emprunt de 2% en WIR et un autre de 5% en CHF si le taux officiel est de 3%.

Un autre avantage pour les members de la banque WIR pour la joindre est l'augmentation de leurs clients: ceux qui ont WIR ne peuvent les dépenser à ceux qui n'en fassent pas partie(grandes entreprises ou entreprises étrangères), donc les membres de WIR ont l'avantage d'attirer plus de clients. C'est ainsi qu'ils forment un cercle danslequel reste leur pouvoir d'achat sans s'y échapper au-delà de la frontière.

Une enquête(en anglais) éprouve que la banque WIR équilibre les hauts et les bas économiques, en jouant un rôle complémentaire à l'économie conventionnelle(à se décrire la prochaine fois). Les membres de WIR font plus d'échanges quand l'économie suisse ne marche pas bien lorsqu'ils échangent moins pendant le boom, et ils ont moins de peur aux récessions économiques. On pourrait apprendre beaucoup de 70 ans de son histoire…

Un livre sur la Banque WIR(en anglais)