Visite à Wörgl, Autriche

Photo dans le musée municipal  La Statue de Michael Unterguggenberger à côté de la mairie  Mme. Veronika Spielbichler  L'Institut Unterguggenberger  Borne

Le 03 novembre 2006 j’ai visité l’Institut Unterguggenberger à Wörgl, Tirol, Autriche et ai eu un dialogue avec Mme. Veronika Spielbichler sur l’événement historique des « certificats de travail » dans les années 1930s et des projets actuels.

La première chose qui a attiré mon attention quand je suis arrivé à la gare Wörgl sont les bornes. Le 1er Janvier 1 AD est arbitrairement choisi comme le jour où €1 est déposité avec l’intérêt composé de 3% par an, et des événements historiques(comme la Destruction de Jérusalem, Le Concile de Nicée, La Chute de Constantinople et la Chute de Bastille) sont montrés toujours avec le montant du dépôt à ce momont-là(à la fin on ne saura plus comment compter des numéros si énormes). Evidemment la publication du livre « l’Ordre Economique Naturel » (livre(en anglais), borne) en 1916 par Silvio Gesell et l’émission des « certificats de travail » (à se décrire plus tard) en 1932 sont incluses dans cette série, en mettant l’accent sur l’importance de la réforme monétaire.

Et je suis allé à l’Institut Unterguggenberger, logé dans le même bâtiment où Michael Unterguggenberger a habité. Mme. Spielbichler m’a amené au musée municipal pour me montrer quelques photos, publications et d’autres souvenirs de cette expérience historique. En 1932 Michael Unterguggenberger, alors maire de Wörgl, a émis les « certificats de travail » pour stimuler l’économie locale, et ils sont très, très réussis grâce à leur « oxidation » (on devrait payer 0,1 schilling pour chaque note de 10 schillings si l’on en tient une jusqu’au mois prochain, c’est-à-dire perte mensuelle de 1% de la valeur nominale). Même si cette expérience a été interdite par les autorités autrichiennes l’année suivante, elle est connue dans le monde comme le succès le plus grand de l’« oxidation » que Silvio Gesell suggéra dans son livre en 1916.

Mais il est encore plus important que cette expérience ne soit pas seulement historique: Mme. Spielbichler m’a racconté sur la situation actuelle à Wörgl. Ces bornes, construites avec le financement de la mairie(avec le message du maire actuel) et de la même banque qui appuya cette initiative il y a plus de sept décennies, est une bonne preuve que la communauté locale s’en souvient encore. Cet institut rassemble des informations sur les expériences contemporaines en Europe, donne des avis à ceux qui veuillent introduire des initiatives similaires et joue un rôle actif dans la mise en oeuvre de l’I-motion, une initiative locale pour promouvoir les activités communautaires des jeunes. Elle m’a dit que l’année 2007 sera celle d’« argent libre » et il y aura des événéments(tels comme expositions et théatres).

(Errata: la banque qui a financié les bornes n’est pas celle-là qui a appuyé l’initiative en 1932.  Merci beaucoup, Mme Veronika Spielbichler, pour la correction)

Je trouve très bien que pas mal d’habitants là-bas se souviennent encore d’un tel événement historique. J’espère que ça aille bien à tous là et bien de succès à eux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :